FrançaisEnglishEspanolGermanItalian
Une question ? 04 93 04 46 91
0
Nouveaux arrivages !
MON SAORGE
19.80€
Berger d'en haut
29.00€
Mende 1900-2000
34.00€
37 rue Vernier
22.00€

Profitez des réductions DVD

Pour 2 DVD achetés : 

2 euros de remise - code R2V

Pour 3 DVD achetés :

5 euros de remise - code R3V

Pour 4 DVD achetés :

7 euros de remise - code R4V

Pour 5 DVD achetés :

10 euros de remise - code R5V

 

 

 

 

 

NOTRE

LIVRE

D'OR

 

 

RECOMMANDER

CE SITE À

UN AMI

» » Li pouchicans respouiras (Les tisons rapprochés)
Li pouchicans respouiras (Les tisons rapprochés)
Zoom

Li pouchicans respouiras (Les tisons rapprochés)

Reference -POU
Note moyenne : 0 avis
19.00€

Format 15 x 21 cm - 208 pages - Auteur : Antonin Steve - Editions du Cabri  

Quantité 
+
-
Produit en stock
Partager :
Description
Notes et avis

Antonin Steve collabore depuis plus de quinze ans à la revue bilingue niçoise Lou Sourgentin , dans La pagina en Gavouot , où sont parus plus de cinquante textes en parler de son pays, la Vésubie, qui a fait partie du Comté de Nice. Vingt d'entre eux sont ici réunis sous le titre Li Pouchicans respouiras ( les tisons rapprochés ).

 

Raymond Sarge, de son vrai nom Raymond Bassargette, professeur de lettres et grand voyageur, écrivain et poète à ses heures, a porté un regard bienveillant et perspicace sur ces textes. C'est ici une étude sociale et économique à travers les faits et la pensée de tout ce petit monde. Ecrits pleins de vie et pittoresques qui tiennent, pour un lecteur attentif, du reportage vidéo ... Quelle traduction pourrait rendre la saveur de mots comme Calignero où l'on trouve, plus que la notion de fiançée attitrée, la petite amie officielle, l'idée de donneuses de caresses... Escoüfestre dont le nom français : catastrophe, traduit mal la notion d'écrasement, complet ridicule... Uno Tiro , un chemin qui en fait tirer des langues : joli petit vocable tellement expressif... Acapissou très près du latin capio : prendre, alors que le mot français comprendre ne fait plus sentir son origine. (Je note au passage que le J se prononce comme en Indonésie: DJ , un Djarou/Djakarta)

 

Ce livre est bilingue : en page de droite le texte français, en page de gauche la traduction en provençal des montagnes (gavot).

 

Un texte vrai et sensible, qui va droit au coeur.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Li pouchicans respouiras (Les tisons rapprochés) (0 avis)

Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut